Comment bien choisir son gel douche lorsqu’on est enceinte ?

La période de la grossesse est une période synonyme de nombreux bouleversements pour les femmes. La croissance et la santé du bébé sont des facteurs à prendre en compte même lors de sa toilette. Bien que la toilette reste nécessaire, il est important de faire attention aux produits d’hygiène qu’on utilise durant sa grossesse. Les gels douches bien qu’utiles au quotidien, doivent être choisi avec précaution pendant la grossesse.

Pourquoi faire attention au gel douche qu'on utilise lorsqu'on est enceinte ?

Pendant la grossesse, le corps et la peau de la future mère devient plus fragile et toute substance en contact avec la peau peut traverser la barrière placentaire et donc entrer en contact avec le bébé. Ces interactions entre les substances et le fœtus, peuvent venir perturber son bon développement, entraîner des malformations, des retards de croissance ou bien précipiter l’accouchement avec des naissances prématurées ou encore des fausses couches.

Les gels douches, pouvant être utilisés par habitude, à juste titre lorsqu’on prend sa douche, peuvent contenir des substances potentiellement à risques pour le bébé. On peut citer par exemple comme ingrédients nocifs ou à risques, les sulfates, les perturbateurs endocriniens,…

A noter, que du côté de la mère, des gels douches peuvent contenir des substances asséchantes, substances pour le coup déconseillées pour la mère qui voit déjà sa peau être plus déshydratée qu’à l’accoutumé et qui peut donc entraîner des problèmes de peau, tel que la formation de vergetures.

Les substances auxquelles il faut faire attention dans la composition d'un gel douche

Le nombre d’ingrédients et de substances auxquelles il faut faire attention sont très nombreux. La simplicité et le côté naturel des ingrédients restent des bons indices dans le choix des produits. Parmi les ingrédients qu’on retrouve le plus souvent dans la composition des gels douches et auxquels il faut faire le plus attention, on peut citer :

  • Tensioactifs irritants : les tensioactifs sulfatés ou sulfates dont les plus courants sont le sodium laureth sulfate (SLES) et le sodium lauryl sulfate (SLS) ne représentent pas un risque à première vue, mais ils peuvent être toutefois irritants pour la peau, peau déjà plus fragile qu’en temps normal.
  • Les parfums et colorants synthétiques : certains parfums entrant dans la composition des gels douches, peuvent être contenir de potentiels allergènes. Pendant la grossesse, certaines femmes peuvent être plus sensibles à ces allergènes qu’à l’accoutumé.
  • Les parabens et le phénoxyéthanol : ces substances sont utilisées comme conservateurs dans les gel douches. Mais ces substances sont de potentiels perturbateurs endocriniens. Il est donc conseillé d’éviter les gels douches et même les autres produits contenant ces ingrédients lorsqu’on attend un enfant.
  • Les phtalates : le recours aux phtalates dans les gels douches servent à fixer l’odeur du gel douche. Mais elles sont également considérées comme des perturbateurs endocriniens. Pendant la grossesse, ils peuvent agir sur le bon développement du fœtus, peuvent provoquer des malformations congénitales, des troubles du développement et même augmenter les risques de fausse couche et de naissance prématurée.
  • Le formaldéhyde : utilisé comme conservateur dans certains gels douche, il est à la fois irritant pour la peau mais est également classé comme cancérigène.
  • Le phénoxyéthanol : également utilisé comme conservateur, ce dernier est aussi suspecté d’être un perturbateur endocrinien.
  • Les huiles minérales : le problème des huiles minérales, c’est qu’elles contiennent de la paraffine, un dérivé du pétrole. Il est donc conseillé d’éviter d’être en contact avec cette substance.
  • BHT : Le BHT (hydroxytoluène butylé) est un agent de conservation synthétique pouvant être absorbés par la peau et affecter le système endocrinien du bébé.
  • EDTA : Certains suspectent que cette substance augmente la porosité de la peau et donc de faciliter la pénétration dans l’organisme d’autre produits présents dans le gel douche utilisé.
  • Ammonium quaternaire : utilisés dans certains gels douches, l’ammonium quaternaire est utilisé pour remplacer les silicones. Ils provoquent généralement une légère irritation de la peau.
  • Le triclosan : utilisé en tant que conservateur dans les gels douches, le triclosan est cependant perçu comme un potentiel perturbateur endocrinien.

Les substances à éviter absolument dans les gels douche pendant la grossesse

Parmi les substances et ingrédients précédemment cités, les substances à éviter absolument sont :

  • Les parabènes
  • Les phtalates
  • Le formaldéhyde
  • Les sulfates
  • Les colorants synthétiques pouvant contenir des allergènes.

Comment vérifier la composition de son gel douche et en choisir un facilement ?

La liste des ingrédients entrant dans la composition d’un gel douche doit être obligatoirement mentionnée, selon la législation du pays où il est distributé, sur son étiquetage en respectant la dénomination INCI (International Nomenclature of Cosmetic Ingredients), qui est un système normalisé de nomenclature des ingrédients cosmétiques.

Les substances mentionnées plus haut, on par exemple les noms INCI suivants :

  • Sulfates : Sodium Laureth Sulfate (SLES), Sodium Lauryl Sulfate (SLS)
  • Parabens : Methylparaben, Ethylparaben, Propylparaben, Butylparaben
  • Phtalates : Diethyl Phthalate (DEP), Dibutyl Phthalate (DBP)
  • Formaldéhyde : Formaldehyde
  • Phénoxyéthanol : Phenoxyethanol
  • BHT : Butylated Hydroxytoluene
  • EDTA : Ethylenediaminetetraacetic Acid
  • Ammonium Quaternaire : Ammonium Quaternary Compounds (ou Ammonium Quaternium)
  • Triclosan : Triclosan

Les gels douche bio sont-ils meilleurs et recommandés quand on est enceinte ?

Les gels douches « certifiés bio » peuvent être une option intéressante lorsque vous êtes enceinte pour plusieurs raisons.

Les gels douches certifiés bio contiennent un degré d’ingrédients naturels dans leur composition pour obtenir certains labels. Cette labelisation permet d’assurer que les gels douches sont fabriqués à partir d'ingrédients naturels et biologiques, ce qui signifie qu'ils ont tendance à contenir moins de produits chimiques potentiellement nocifs. Cela peut être bénéfique pendant la grossesse, car cela évite l'exposition à certaines substances controversées.
Les gels douches certifiés bio sont souvent formulés sans l'utilisation d'ingrédients tels que les parabènes, les phtalates, les sulfates et les colorants artificiels, qui peuvent susciter des préoccupations pendant la grossesse. Cela réduit les risques potentiels liés à ces substances.
Les gels douche certifiés bio utilisent des ingrédients naturels, tels que des huiles végétales, des extraits de plantes et des agents nettoyants doux dérivés de sources naturelles. Ces ingrédients peuvent être plus doux pour la peau sensible pendant la grossesse et aider à maintenir l'équilibre naturel de la peau. Les gels douche bio ont tendance à utiliser des parfums naturels provenant d'huiles essentielles, ce qui réduit le risque de réactions allergiques ou de sensibilité accrue aux parfums pendant la grossesse.

Parmi les nombreux labels cosmétiques bio, l’un des plus restrictifs est « EcoCert », qui nécessite d’avoir au moins 95% des ingrédients d’origine naturelle dans son produit et au moins 10% des ingrédients, issus de l’agriculture biologique.

Vient ensuite le label « Cosmebio », qui nécessite 95% d’ingrédients naturel et un minimum de 10% d’ingrédients certifiés bio.

Le label « Natrue », lui aussi axé sur les cosmétiques naturels et biologiques.

Cependant, il est important de noter que tous les produits bio ne sont pas automatiquement sûrs ou adaptés aux femmes enceintes. Il est toujours essentiel de vérifier attentivement la liste des ingrédients, même dans les produits bio, pour s'assurer qu'ils ne contiennent pas de substances spécifiques à éviter pendant la grossesse.

Quelles sont les alternatives aux gels douches pendant la grossesse ?

Parmi les alternatives aux gels douches, la plus simple est sans doute d’utiliser un savon doux et hydratant, si possible certifié bio. Ce type de savon, à base d’ingrédients naturels, permet d’éviter les substances irritantes et améliorera l’hydratation du ventre et du corps.

Conclusion : Quel gel douche est le plus adapté pour une femme enceinte ?

Pour choisir un gel douche sans risque pour sa grossesse et son futur enfant, on privilégiera les gels douches certifiés bio, qui réduiront les risques d’être en contact avec des substances problématiques voir dangereuses.

On veillera toutefois à lire la composition du produit, même s’il est certifié bio, afin de s’assurer qu’il ne contiendrait pas ces fameuses substances à problème.
En cas de doute, il est préférable de s’adresser à un médecin, afin de répondre à tout doute sur les ingrédients présents dans un gel douche.

Articles associés :

Ajouter un commentaire

Vous devez être enregistré

Cliquez-ici pour s'enregistrer